Le forum qui veut se faire une (petite) place au Soleil


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exercice n°4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Exercice n°4   Dim 23 Juil - 12:48

Décrire les 4 personnages ci-dessous :dans leur caractère, leur philosophie et leur approche des sentiments que sont la haine, l'amour.

1 er perso : un homme agée qui a connu la guerre.
2 ème perso : une jeune femme, la trentaine, divorcée.
3 ème perso : un enfant (garcon ou fille), 10 ans.
4 ème perso : une jeune étudiante, 20 ans, qui ne pense qu'à faire la fête.

20 lignes maxi par perso - pas de dialogue -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Lun 7 Aoû - 22:50

Participaton de Siamon :

Citation :
Vous savez, pour moi tout ça n’a plus vraiment d’importance. Je croyais connaître les sentiments, avoir une vue plus globale des choses, avoir pris du recule depuis mes 40 ans. Mais je n’imaginais pas m’être trompé sur autant de choses. De désillusions en tristes découvertes ma vie c’est écroulée depuis que je suis revenu du front. Je croyais que voir tous ces corps déchiquetés par les bombes, voir la folie de l’homme, voir son envie de destruction et de mort avait suffit à m’ouvrir les yeux sur la triste condition humaine. Mais la haine, réelle créatrice de tous ces massacres dispose de ressources insoupçonnées. Nous croyons pouvoir la contrôler mais à la vérité c’est elle qui nous contrôle et nous pousse à faire toutes ces horreurs. Elle se terre au plus profond de chacun de nous pour surgire à toutes occasions. Et lorsqu’elle sort de son entre la vertu et la dignité ne sont guère plus que des mots. Elle n’a finalement pas de limite sinon la mort. J’avais longtemps opposé l’amour à la haine, comme le ying et le yang, le noir et le blanc. Mais la haine ne vous trahie pas, elle est notre ennemi alors que l’amour se prétend votre bienfaitrice jusqu’à ce que vous rentriez et que vous retrouveriez votre femme ayant épousé un autre homme. L’amour est bien plus imprévisible que la haine. Depuis l’alcool m’aide à oublier les cauchemar qui m’empêches de dormir.

Je le hais. Me quitter après 3 ans. Moi qui pensais que tout allait merveilleusement bien. Il m’a déchiré le cœur. Comment peut-on glisser aussi facilement d’un amour véritable à un tel sentiment de haine. A croire que ces deux sentiments ne sont pas si opposés que ça finalement. Paul n’était pas le bon et je commence à douter de le trouver un jour. Quelques doutes et tout est remis en question, seulement, plus le temps passe et plus ma chance de rencontrer ma moitié ce limite. Si ce sentiment n’était finalement qu’une succession de rencontres et d’agréables moments le faisant naître intense suivi d’une profonde tristesse et d’une colère frôlant la haine lors de son extinction. L’âme sœur n’est peut être qu’un mythe et un amour pure ne serait en faite que fable et chimère. Cependant je ne peut m’empêcher d’y croire encore, le prince charmant ne viendra pas ce soir mais un jour peut-être…

Dimitri m’a encore embêter à 10 h, ce n’est qu’un sale méchant. Il m’a encore dit que mon pull était super moche et que je l’avais sûrement acheté à un clochard. De toutes façons c’est celui qui le dit qui y est … et puis il s’est regardé avec son pantalon troué et ses chaussure de grand-père ? je crois que nan. Mais de toutes manières il n’a pas de cerveau. On m’a dit qu’Emilie voulait être son amoureuse. Mais pourquoi lui ? je le hais. Emilie est le plus jolie fille de toute l’école, tous les garçons sont amoureux d’elle. La voilà qui s’avance vers moi. Qu’est-ce qu’elle veut ? elle me regarde et mon cœur s’emballe. Elle rebrousse chemin puis retourne sous le préau. Oh rage, Oh désespoir, moi qui croyais mon rêve devenir réalité, je me suis fait des films comme d’habitude. Elle est sans doute allée parler à Dimitri. La vie est vraiment trop injuste, je la déteste. Maryléne la meilleur amis d’Emilie s’approche de moi. Attend je vais en profiter pour lui demander qu’est-ce qu’Emilie trouve de bien chez ce naze. Qu’est-ce qu’il a de plus que moi. Je m’en vais te l’accueillir comme jamais. Elle ouvre la bouche et dit « Emilie m’envois te dire qu’elle t’aime et quelle voudrait bien être ton amoureuse …. »

Cher journal, hier soir j’ai enfin mis la main sur mon véritable amour. Je l’ai rencontré en boite. Il s’appelle Benjamin. On a discuté toute le nuit, c’est belle est bien l’homme de ma vie j’en suis sur. Il me tarde de le revoir. Ce matin j’ai largué Jean-marc après 3 semaines, l’aventure s’est arrêté là pour nous deux mais je crois qu’il l’a mal encaissé. Il a déjà essayé de me joindre trois fois depuis hier pour qu’on discute mais de toute manière ma décision est prise alors pourquoi discuter ? Mon père m’a encore appelé aujourd’hui, ça n’a pas suffit de me foutre dehors, il veut en plus que je lui parle. Il peut aller se faire foutre. Qu’ai-je fait pour mérité un père pareil. Je le hais.
Je trouve l’ensemble plutôt bien écris. Quelques phrases sont un peu longues.
Il y a des redondances de mots et de verbes. Et des fautes aussi.
Je trouve que tu as bien su trouver les tons appropriés pour faire ‘parler’ les différents personnages par rapport au court descriptif donné.

Les notions d’amour et de haine ne sont pas assez présentes à mon goût. N’hésites pas à user des synonymes de ces 2 sentiments pour les faire ressentir au lecteur. Comme je l’ai déjà dit, il ne suffit pas d’employer le mot ‘amour’ ou ‘haine’ pour le percevoir dans la lecture. Pour accentuer l’écriture du passage sur l’amour, tu peux par exemple employer des mots plus doux, un peu romantique, gentil. Pour la haine, être plus sec, plus tranchant, plus dur, un peu méchant.
Le passage sur la haine pour Dimitri me paraît bien réussi. Tu as justement utilisé plusieurs mots différent pour monter doucement en puissance vers ce sentiment pour cet enfant. Pour l’amour, toujours avec Dimitri c’est un peu plus confus dans la construction.

Pour la jeune femme divorcée, c’est plus le doute qui ressort de ce que tu as écris.

Pour la jeune étudiante c’est trop court. En plus j’ai trouvé que c’était embrouillé avec le fait de parler du père sur la dernière phrase.

C’est le texte avec l’homme âgée qui m’a le plus convaincu. Bien qu’un peu long à démarrer pour parler de la haine (trop de « croyance » et de « chose » polluent un peu le début), la suite est bien. La chute est trop courte et le revirement de situation entre la haine et l’amour, trop abrupt.

Globalement c’est bien. Bien écris. Il y a quelques retouches à faire mais tu es pas loin du résultat que j’escomptais.

Merci de ta participation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joce
Lune Noire


Nombre de messages : 937
Age : 44
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Mer 16 Aoû - 19:02

Un homme âgé qui a connu la guerre.


Toute cette actualité me dégoûte. Je hais ces politiciens. Depuis quatre-vingts ans que je les écoute, ils n’ont pas changé. Tous les mêmes ! Qu’ils brûlent en enfer !
Tout ce qu’ils savent faire c’est parler, manger et parler encore. Ils disent qu’ils sont patriotes, mais en réalité, ils ne pensent qu’à leurs intérêts. Quand ils décrètent la guerre, s’inquiètent-ils seulement de toute cette jeunesse qui va périr par les armes ? De toute cette souffrance et de ces horribles images que nous portons en nous jusqu’à la fin de notre vie ?
Bien sûr que non ! Ils sont surtout préoccupés par leur statut social et leur escarcelle.
Tout ce sang balayé par une poignée de main. Quel gâchis !

Ah, mes compagnons ! Pas une seule journée ne s’est écoulée sans que je ne pense à vous, et à toi, Marianne, et à ton si joli sourire…
Ton souvenir est si présent en moi que les années n’ont pas réussi à l’effacer.
Chaque soir, je me réinvente une vie passée à tes côtés. J’aurais transformé ce jour fatidique en la plus belle journée de mon existence. Je t’aurais demandé en mariage et nous aurions vieilli ensemble. Mais on ne peut pas changer le destin, n’est-ce pas ?
Aujourd’hui, les heures qui passent me remplissent de joie car elles me rapprochent toujours un peu plus de toi. Et je sais qu’un de ces beaux matins, mon rêve se réalisera enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Dim 27 Aoû - 22:21

Je n'ai que 3 choses à dire :
- trop de 'toute', 'tous' et 'tout' sur les 2 premières phrases.
- Pas une seule journée ne s’est écoulée sans que je ne pense à vous, et à toi, Marianne, et à ton si joli sourire… : le second 'et' est superflu et alourdi ta phrase.
- C'est bien, très bien. Je trouve que tu as fait beaucoup de progrès Joce. Félicitations.

J'ajouterai que j'aime particulièrement le seconde paragraphe. La mort et l'amour mis ainsi en scène, c'est bien vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siamon
Face cachée sélémite


Nombre de messages : 1577
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2005

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Ven 8 Sep - 21:38

j'adore le second paragraphe, il est trés trés bien un grand bravo !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joce
Lune Noire


Nombre de messages : 937
Age : 44
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Mer 13 Sep - 23:43

Merci Siamon.
Et je profite pour te demander ce que veut dire cette phrase :
"avoir pris du recul depuis mes 40 ans".

Re, Re-merci, Fantome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siamon
Face cachée sélémite


Nombre de messages : 1577
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2005

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Sam 30 Sep - 12:31

bien alors en faite à partir de 40 ans (enfin la quarentaine en gros) il pensait être devenue un "sage" et tout connaitre de la vie .... mais bon j'avoue que c'est mal tourné ..... je ferais mieu la prochaine foi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joce
Lune Noire


Nombre de messages : 937
Age : 44
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Sam 30 Sep - 12:45

En fait en gros, pour toi ceux qui ont 40 ans sont des vieux. rigole2
Oups ! Mais au fait, j'approche la quarantaine moi. Siamon, tu me prends pour une vieille ?! vilain

MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siamon
Face cachée sélémite


Nombre de messages : 1577
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2005

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Sam 30 Sep - 14:24

lol meuhhhh nan pas du tout !!!! d'ailleur "sage" signifie quelqu'un qui est parvenue à une maitrise de soi et qui fait preuve de justesse dans ses jugements ...... ça n'a aucun rapport avec l'age . mais faut bien avouer qu'on est plus posé et qu'on a plus d'expérience à 40 ans qu'à 20 ..... nan ???


faut pas faire des conclusions aussi rapide mdr !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PAF
Lune de Frissons


Nombre de messages : 4714
Age : 47
Localisation : Bretagne (Rennes)
BD fétiche : La nef des fous par TURF
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Exercice n°4   Sam 30 Sep - 14:27

A les d'jeuns Smile ils ont réponse à tout MDR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bd-lune.forumactif.com/viewtopic.forum?t=39
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercice n°4   Aujourd'hui à 10:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice n°4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exercice de diction.
» [Article] De l’intérêt de l'exercice "double jeu"
» "COLD RESPONSE" : exercice de l'armée de Terre
» exercice corps pastel
» exercice du cycle 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum qui veut se faire une (petite) place au Soleil :: LES Z'ATELIERS (ici on bosse !! aucun flood merci !) :: Atelier d'écriture-
Sauter vers: