Le forum qui veut se faire une (petite) place au Soleil


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exercice n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Exercice n°3   Ven 21 Juil - 20:35

A partir de la situation ci-dessous, écrire un dialogue entre les 2 protagonistes en prenant soin de bien mettre en évidence dans les paroles la situation.
Maxi 20 lignes, vous pouvez entre-coupé votre dialogue de phrases de récit/transition mais à condition que ces dernières ne réprésentent pas plus de 25% de l'ensemble (si vous écrivez 20 lignes, il y aura 5 phrases maxi pour ces récits/transitions).

La situation : un homme tient un révolver sur la tempe d'un autre homme. Ecrivez le dialogue qui pourrait s'ensuivre.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sphinx
Lune Rousse


Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Lun 24 Juil - 13:15

voici ma contribution :


- "... attends!!!!! tire pas...."
-" boucle là!!! c'est trop tard!!!!"
- " ...je t'en prie... j'ai... j'ai changé depuis... "
-"BOUCLE LA J'TE DIS!!!! et écoutes!!! depuis que je suis de retour, je te cherche... tu m'as tout pris!!!!..."
-"... MAIS NON!!!! C'EST FAUX!!!!..."
l'homme armé fait cliquer le chien de son arme.

-"... NON!!!! non... par pitier... fais pas ça..." il pleure.
-" toi tu n'as pas hésité!!! toi tu n'as pas levé le petit doigt lorsqu'ils ont..."
l'homme armé éprouve des difficultées pour évoqué la situation par la quelle il en ai arrivé là... Puis il reprend :
-" ... ils ont refuser de me laisser installer le kebab dont je rêvais depuis tant d'années!!!! mais tu n'as pas hésiter à y coller ta pizzeria hein????"
- " .... pardon!!! PARDON MON AMIII!!!!" l'homme menacé s'effondre en larme... rongé par la culpabilité!!!
voyant que l'autre s'effondre sous le poid de sa trahison, l'homme au révolver hésite... puis décolle le canon de la tempe de son ancien ami. il s'écarte en le laissant choire sur le sol de l'arrière boutique de sa pizzeria...

- "bah!!! c'est pas grave!!! relève toi..." c'est à grandes peines que l'autre se relève, tremblant de tous ses membres. sa vue brouillée par ses larmes. après quelques secondes celle-ci redeviens claire... c'est alors que son sentiment de frayeur laisse place à la surprise... là devant lui!!
son assaillant lui adresse un sourire joviale et claire!!! ce drenier lui dit :

-" mon pauvre antonio!!! je t'ai encore eu!!! je sort pas de tôle andouille!!!
je viens te voir parce que j'ai pas encore vue mon neveu de coeur!!! c'est ta soeur qui m'a appeler dimanche pour me dire que c'est d'un garçon dont Liza a accouchée!!!"

abasourdi, sans voix, Antonio ne peut que constater qu'il c'est fait possédé une fois de plus par son meilleur ami Kenan... dans les mains de se dernier il découvre un petit paquet cadeau et énorme stylo gadget d'ou était venu le bruit de clique qu'il avait entendu....

-"... TRUC DU C...!" lui lance Antonio!!! puis il poursuit "allez!!! viens on va fêter ça!!!



Bon plus de 20 lignes mais j'ai pas pu resister!!!! désolé!!! pour l'ortho aussi!!!
-"






-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaélo
Face cachée sélémite


Nombre de messages : 1405
Age : 39
Localisation : Toulon
BD fétiche : Le gipsy
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Lun 24 Juil - 13:32

"- alors on fait moins le malin là "
- beh quelque part le rapport de force s'est inversé "
"- je vois qu'il te reste encore de l'esprit "
" - ouias, c'est un truc qu'on a même quand on est mort, tu peux pas comprendre "
" - Arrètes de me prendre pour un con où je te bute, crevard "
" - tu sais je vais peut être trembler... "
"-....ta gueule !!!"
" - ....mais c'est à cause de ma maladie de Parkinson..."
"- tu l'auras voulu !"
" - de quoi ? "
" - j'ai dit que j'allais te buter !!!! enfoiré "
" - bon allez à plus je me barre "
" - quoi ?...."
" - j'ai dit à plus je me barre, ton haleine de comboy commence à m'irriter les narrines !"
" - je vais...."
" - pauvre con, quand on pointe son arme sur quelqu'un, on le bute, on parle pas météo!"
" - ...
" - j'en ai marre de ces petites frappes de mes couilles !


Voilà ma contribution et merci fantôme pour le mal que tu te donnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikaelo.iziblog.net/
Joce
Lune Noire


Nombre de messages : 937
Age : 44
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Lun 24 Juil - 17:21

- Qu’est-ce que tu attends ? Vas-y, tire ! Hahaha… T’as la trouille, hein ?
- La ferme !! Je veux juste prendre mon temps. Je veux te voir faire dans ton froc. Je veux que tu comprennes que c’est fini pour toi. Tu vas crever !
- Haha ! Non, tu ne le feras pas parce que si tu le faisais, tu devrais dire adieu à tous les millions !
- Mouais, les millions que t’as planqué après avoir buté Steeve et Pat… Qui te dit que je n’ai pas plutôt envie de les venger ?
- Quoi ?! Les venger et t’asseoir sur deux millions de dollars ? Hahaha, elle est bien bonne celle là. De nos jours qui ferait une chose pareille ?
- …
- Quoi ? T’es pas sérieux là, hein Dan ?... Tu ne peux pas faire ça… Pense à ces deux millions de dollars… Deux millions, merde !!! C’est une sacrée somme. Ecoute arrête… On peut s’arranger… Ta part plus dix pour cent !...
- …
- Ok ! J’irais jusqu’à vingt pour cent !... VINGT-CINQ POUR CENT !!!... Putain, déconne pas !... Dis quelque chose !...
- Hahaha ! Alors Charlie, tu as vu défiler toute ta vie devant toi ?
- Puff ! Ah, mon salaud ! J’ai cru l’espace d’un instant que t’étais vraiment sérieux. Merde, regarde ! Avec tes conneries j’ai mouillé mon froc. T’es content maintenant ?
- Oui.
PAN !

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Lun 24 Juil - 22:34

Ah dès qu'il s'agit de flingue y a plus d'amateurs Wink

En tout cas merci à tous pour vos participations.

Il va falloir me laisser un peu de temps pour vous lire et vous relire et vous dire ce qui va et ce qui ne va pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Mar 25 Juil - 14:57

Mes commentaires pour le dialogue de Joce :

Citation :

- Qu’est-ce que tu attends ? Vas-y, tire ! Hahaha… T’as la trouille, hein ?
- La ferme !! Je veux juste prendre mon temps. Je veux te voir faire dans ton froc. Je veux que tu comprennes que c’est fini pour toi. Tu vas crever !
- Haha ! Non, tu ne le feras pas parce que si tu le faisais, tu devrais dire adieu à tous les millions !
- Mouais, les millions que t’as planqué après avoir buté Steeve et Pat… Qui te dit que je n’ai pas plutôt envie de les venger ?
- Quoi ?! Les venger et t’asseoir sur deux millions de dollars ? Hahaha, elle est bien bonne celle là. De nos jours qui ferait une chose pareille ?
- …
- Quoi ? T’es pas sérieux là, hein Dan ?... Tu ne peux pas faire ça… Pense à ces deux millions de dollars… Deux millions, merde !!! C’est une sacrée somme. Ecoute arrête… On peut s’arranger… Ta part plus dix pour cent !...
- …
- Ok ! J’irais jusqu’à vingt pour cent !... VINGT-CINQ POUR CENT !!!... Putain, déconne pas !... Dis quelque chose !...
- Hahaha ! Alors Charlie, tu as vu défiler toute ta vie devant toi ?
- Puff ! Ah, mon salaud ! J’ai cru l’espace d’un instant que t’étais vraiment sérieux. Merde, regarde ! Avec tes conneries j’ai mouillé mon froc. T’es content maintenant ?
- Oui.
PAN !

Je n'ai pas grand chose à te dire. J'ai trouvé ton dialogue bien construit. Tu as opté pour un langage courant et de ce fait je ne peux guère te reprocher les quelques redondances.

Par contre il faut que tu te penches plus sur la ponctuation. Eviter les '...' et les '!' en trop grand nombre. Il faut les utiliser à bon escient. Pas en coller partout ce qui a pour effet de ne plus faire ressentir au lecteur l'importance et le ton des répliques.

Tu as opté pour une approche assez légère, presque comique. (les 2 autres participants ont fait le même choix). Le rendu est assez réussi.

C'est bien.


Suite à ces commentaires, Joce m'a répondu :
Citation :
Citation :
Je n'ai pas grand chose à te dire. J'ai trouvé ton dialogue bien construit. Tu as opté pour un langage courant et de ce fait je ne peux guère te repprocher les quelques redondances.
N'étais-ce pas le langage le plus approprié puisqu'il s'agit de deux gangsters ? Tu aurais préféré que j'écrive : "cher ami complice, je vais vous faire sauter le caisson !"

Citation :
Par contre il faut que tu te penches plus sur la ponctuation. Eviter les '...' et les '!' en trop grand nombre.
Là encore, je pense que c'est la situation qui veut ça, non ? Je t'en demande peut-être trop, mais pourrais-tu me réécrire une phrase en exemple ? Il faut les utiliser à bon escient. Pas en coller partout ce qui a pour effet de ne plus faire ressentir au lecteur l'importance et le ton des répliques.

Citation :
Tu as opté pour une approche assez légère, presque comique.
Ah bon ? Je croyais que c'était pourtant assez dramatique. Je suis la seule à avoir tiré. (les 2 autres participants ont fait le même choix). Le rendu est assez réussi.

C'est bien. Je ne te trouve pas très emballé. D'habitude c'est plutôt "j'ai aimé" ou "j'ai pas du tout aimé".

et j'ai répondu :

Citation :
Citation :
N'étais-ce pas le langage le plus approprié puisqu'il s'agit de deux gangsters ? Tu aurais préféré que j'écrive : "cher ami complice, je vais vous faire sauter le caisson !"
De quels gangsters parles tu ?
Je pense qu'il y a pas de langage 'approprié'.
Ce que tu as écris convient bien à la situation. Mais maintenant, imaginons que tu écrives 2 romans. si dans le premier et le second tu uses des mêmes tournures, du même langages, etc... je suis pas certain que cela fonctionne. Il faut essayer de personnaliser le langage des protagoniste. Le lecteur à besoin de 'voir' des personnages différents. Et pas constamment les mêmes. Ou ceux qu'il pourrait rencontrer dans la vie.

Citation :
- Mouais, les millions que t’as planqué après avoir buté Steeve et Pat…
Ici pour moi ils sont inutiles les '...'. Le dialogue reprend juste derrière et pose une question, aussi les '...' qui aurait pu appeler à une interrogation s'en trouve sans oublier.

Citation :
Ah bon ? Je croyais que c'était pourtant assez dramatique. Je suis la seule à avoir tiré.
T'es pas sérieuse là ? Sinon celà voudrait dire que ce que je te dis depuis le début de nos échanges n'est pas rentré dans ta tête d'auvergnate. Ce n'est par ce que tu dis : « l'homme a peur. »que l'on ressent cette peur. C'est pareille avec ton "pan". C'est loin d'être dramatique.

Citation :
C'est bien. Je ne te trouve pas très emballé. D'habitude c'est plutôt "j'ai aimé" ou "j'ai pas du tout aimé".
Là il s'agit d'un commentaire que j'ai voulu objectif. "c'est bien", je commente juste la construction, le style, etc.... Si je te dis j'aime bien c'est que cela implique mes goûts. Dans le cadre de ton dialogue. Je trouve ça bien, mais ce n'est pas ce qui me plairait de lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Mar 25 Juil - 15:09

Mes commentaires pour le dialogue de Sphinx :

Citation :
- "... attends!!!!! tire pas...."
-" boucle là!!! c'est trop tard!!!!"
- " ...je t'en prie... j'ai... j'ai changé depuis... "
-"BOUCLE LA J'TE DIS!!!! et écoutes!!! depuis que je suis de retour, je te cherche... tu m'as tout pris!!!!..."
-"... MAIS NON!!!! C'EST FAUX!!!!..."
l'homme armé fait cliquer le chien de son arme.

-"... NON!!!! non... par pitier... fais pas ça..." il pleure.
-" toi tu n'as pas hésité!!! toi tu n'as pas levé le petit doigt lorsqu'ils ont..."
l'homme armé éprouve des difficultées pour évoqué la situation par la quelle il en ai arrivé là... Puis il reprend :
-" ... ils ont refuser de me laisser installer le kebab dont je rêvais depuis tant d'années!!!! mais tu n'as pas hésiter à y coller ta pizzeria hein????"
- " .... pardon!!! PARDON MON AMIII!!!!" l'homme menacé s'effondre en larme... rongé par la culpabilité!!!
voyant que l'autre s'effondre sous le poid de sa trahison, l'homme au révolver hésite... puis décolle le canon de la tempe de son ancien ami. il s'écarte en le laissant choire sur le sol de l'arrière boutique de sa pizzeria...

- "bah!!! c'est pas grave!!! relève toi..." c'est à grandes peines que l'autre se relève, tremblant de tous ses membres. sa vue brouillée par ses larmes. après quelques secondes celle-ci redeviens claire... c'est alors que son sentiment de frayeur laisse place à la surprise... là devant lui!!
son assaillant lui adresse un sourire joviale et claire!!! ce drenier lui dit :

-" mon pauvre antonio!!! je t'ai encore eu!!! je sort pas de tôle andouille!!!
je viens te voir parce que j'ai pas encore vue mon neveu de coeur!!! c'est ta soeur qui m'a appeler dimanche pour me dire que c'est d'un garçon dont Liza a accouchée!!!"

abasourdi, sans voix, Antonio ne peut que constater qu'il c'est fait possédé une fois de plus par son meilleur ami Kenan... dans les mains de se dernier il découvre un petit paquet cadeau et énorme stylo gadget d'ou était venu le bruit de clique qu'il avait entendu....

-"... TRUC DU C...!" lui lance Antonio!!! puis il poursuit "allez!!! viens on va fêter ça!!!

Tout d’abord l’orthographe. Là tu m’as gâté. Pour être sincère, je préfère éviter ce genre de cadeau.

Tu uses et abuses des ‘…’ et des ‘ !’. Du coup on se perd dans ton dialogue. On ne sait plus à quels moments il y a ou pas de l’intensité. Il faut absolument que tu en bannisses un maximum.

Quelques petites redondances : ex : « l’homme armé ».

Ce dialogue aurait méritait que tu utilises dès le départ une façon de nommé les 2 protagoniste plutôt que d’user de « l’homme » ou autre substitut tel que « assaillant ». Ca a un effet impersonnel qui détache le lecteur d’une éventuelle implication dans l’histoire.

Tu as opté (comme les 2 autres participants) pour une approche légère, comique. Autant j’ai trouvé le début assez réussi. Autant la suite me laisse franchement perplexe sur ce que tu as voulu faire ressentir. Je parle pas de l’histoire en elle même (c’est pas le but ici). Je parle de l’émotion, des sentiments qu’il faut faire passer pour que le lecteur y croit. Certes ta ponctuation est en partie responsable. Mais je crois aussi que tu devrais revoir certaine construction de phrase et ne pas hésiter à enrichir le dialogue d’un peu plus de vocabulaire plutôt que de laisser les textes descriptif, apporter au lecteur l’explication de la réaction. Ex : - " .... pardon!!! PARDON MON AMIII!!!!" l'homme menacé s'effondre en larme... rongé par la culpabilité!!!
Tu ne devrais pas à avoir à dire que l’homme est rongé par la culpabilité. C’est le dialogue qui devrait permettre de l’apprendre soit en l’évoquant, soit en le faisant dire.

Voilà pour ce premier exercice. J’espère te voir participer aux autres. Surtout hésite pas à poser des questions, à lires les commentaires déjà fait et à les prendre en compte pour nous livrer tes écris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Mer 26 Juil - 0:01

Citation :
"- alors on fait moins le malin là "
- beh quelque part le rapport de force s'est inversé "
"- je vois qu'il te reste encore de l'esprit "
" - ouias, c'est un truc qu'on a même quand on est mort, tu peux pas comprendre "
" - Arrètes de me prendre pour un con où je te bute, crevard "
" - tu sais je vais peut être trembler... "
"-....ta gueule !!!"
" - ....mais c'est à cause de ma maladie de Parkinson..."
"- tu l'auras voulu !"
" - de quoi ? "
" - j'ai dit que j'allais te buter !!!! enfoiré "
" - bon allez à plus je me barre "
" - quoi ?...."
" - j'ai dit à plus je me barre, ton haleine de comboy commence à m'irriter les narrines !"
" - je vais...."
" - pauvre con, quand on pointe son arme sur quelqu'un, on le bute, on parle pas météo!"
" - ...
" - j'en ai marre de ces petites frappes de mes couilles !


Des fautes, même topo que pour Sphinx.
Des redondances aussi. (vous êtes pas obligé de copier l’un sur l’autre Wink )

Idem que pour les 2 autres. Tu as choisi un langage courant. C’est bien, mais tu aurais pu l’enrichir pas des synonyme ou des tournures tout aussi courante : Je me barre => je me casse, je m’arrache, je mets les voiles, etc..

Attention également à la ponctuation. Par exemple sur cette réplique : - j'ai dit que j'allais te buter !!!! enfoiré – si on lit ta phrase, normalement, le ton devrait être haut après « buter » et retomber ensuite. Je sais pas si c’est volontaire, mais j’aurais plutôt vu l’inverse. Terminer par ce qui se dit le plus fort. (qui en l’occurrence ne nécessite pas que l’on crie mais qu’on insiste sur un mot pour en faire ressentir la tension).

J’ai trouvé ta façon de ne pas nommé les personnage, ni d’utiliser de substitut très réussi. Je trouve que ça ne manque nullement. On comprend très bien la scène sans avoir à s’encombrer d’une identité qui n’apporterait rien dans le cadre de ton dialogue.

C'est un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thanatos
Demi Lune


Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Manche
BD fétiche : Calvin & Hobbes
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Mer 26 Juil - 18:57

C'est vrai que ça donne une certaine inspiration ce sujet ^^
J'te ferai tes autres sujets plus tard...
Citation :
"Alors, mon garçon, j'attends... Tu vas tirer ou non ? Je suppose que si tu as eu le "courage" de venir jusqu'ici, il y a une raison. Une vengeance ? Une femme ? De l'argent ?
-La ferme !
-La ferme, la ferme... Tu comprendras que le meilleur moyen de se faire entendre, et de se faire obéir, c'est avant tout la politesse... Mais je ne t'en veux pas, c'est l'âge.
-Je t'ai dit de te taire ! Compris ?
-Le stresse non plus ce n'est pas bien bon, et arrête de crier, tu vas finir par nous faire remarquer, ce n'est pas ce que tu souhaites, hein ?
-Comment t'as pu lui faire ça, à elle ?!?
-Houla, une femme, un viole, un meurtre, une vengeance, j'avais visé juste. Profite aussi de l'occasion pour vider mon coffre, tu seras pas venu pour rien... Mais pour cette affaire, mon gars, c'est monnaie courrante par les temps qui courrent, tu veux bien être plus précis ?
-Vanessa...
-Vanessa, Vanessa, nan, décidemment ça ne me dit rien, un nom ne suffirait pas. Dans ce cas, je consulte mes dossiers, je t'appelle, et tu viens terminer ton boulot, d'accord ?
-Te fous pas de ma gueule, j'aime pas ça, tu me prends pour un con, on va jouer aux cons !
-Je ne sais pas si je pourrais vous vaincre, vous avez pris trop d'avance jeune homme.
-Qu'est ce qu'il y a ?!? Tu crois que j'ai pas les couilles ? Que je tirerai pas, que t'as gagné ?
-Je gagne toujours, ça ne fait pas de doute.
-Oui mais moi je suis armé.
-C'est bien là ton seul avantage, si l'on peut dire...
-Marre toi, t'en a plus pour bien longtemps, profite de ton fric, une dernière fois, ordure !
-La politesse, mon enfant, la politesse...
-Ta gueule ! J'ai jamais pu te voir, depuis le jour où t'as commencé à lui trainer autour ! Elle prenait ça pour de l'amour, elle y a cru cette conne, et toi, toujours à observer, à attendre le bon moment, et à raffler le moindre billet qui viendra grossir ton putain de magot !
-Au bout d'un moment, on s'habitue, la mort, ça ne fait plus rien, tu connaitras ça un jour.
-Pourquoi pas aujourd'hui ?
-Il te manque encore quelque chose pour arriver en haut, comme je l'ai fait moi, pour écraser les chiens qui se mettront sur ta route. Du sang froid. Etre capable de manipuler son adversaire dans les moments les plus critiques, et retourner la situation, quand bon il vous semble. Et c'est pour ça que tu ne tireras pas...
-Ferme la !
-J'en étais certain, tu n'es pas capable de te contrôler.
-Ferme la !
-Donne moi ton flingue, petit con !"
BLAM !
"Il m'avait insulté, c'était peut être la seule chose qui m'avait permis de réagir à temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantome
Demi Lune


Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Mar 1 Aoû - 23:00

Thanatos, tu as explosé le nombre de lignes (2 fois plus). Du coup c'est trop long. Wink

J'ai eu un peu de mal à suivre ton dialogue. C'est peut être juste une impression perso, mais ça m'a paru un peu confus. (à moins que ce soit l'histoire). Ca serait intéressant d'avoir un autre avis à ce sujet.

J'ai pas remarqué trop de redondance, ce qui est plutôt un bon point. Et j'aime bien le langage posé que tu as utilisé. Du coup j'ai plutôt bien ressenti le type qui était braqué. Un peu moins pour l'autre. Je l'aurais bien vu un peu plus nerveux ou tremblant.

Dans l'ensemble c'est bien. Mais trop long et de ce fait l'exercice est un peu faussé.

Merci de ta participation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareau
Lune blanche


Nombre de messages : 7
Localisation : Metz
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Ven 7 Déc - 16:13

- Alors à votre avis, c'est bon?
- On y croit pas trop. Appuie plus sur ma tempe! Et puis je suis sûre que tu souris!
- Non pas franchement. Eux, ils plaisantent pas vous savez!
- C'était peut être pas ta meilleure idée! Une prise d'otage.
- Si vous croyez que j'ai eu le choix! Vous avez bien vu: j'ai juste sorti le pistolet qu'ils criaient déjà au voleur!
- D'accord mais là t'aurais pu le poser, dire excusez-moi c'est une erreur.
- Dans une banque? à un guichet? personne ne m'aurais cru!
- D'accord, c'était équivoque!
- D'ailleurs merci de vous être proposé! J'étais agréablement surpris, j'étais sûre que vous m'aimiez pas quand j'étais au collège.
- J'étais de l'ancienne génération, une prof sévère c'est tout! Dis? Tu veux pas tout arrêter maintenant?
- Mais si je baisse mon arme, ils vont tirer...
- Je reste devant, elle est même pas chargée, ton arme.
Dans un geste d'apaisement, il baissa lentement son arme. La femme s'écarta brusquement, les policiers tirèrent. Il est tombé à terre, les yeux livides, mort...
- Il ne faut jamais, jamais s'en prendre à un professeur!

19 lignes, probablement généreuses en fôtes. Par contre, j'ai des doutes sur la bonne utilisation de la ponctuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaélo
Face cachée sélémite


Nombre de messages : 1405
Age : 39
Localisation : Toulon
BD fétiche : Le gipsy
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Exercice n°3   Sam 8 Déc - 0:05

bien cool ton texte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikaelo.iziblog.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercice n°3   Aujourd'hui à 3:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice n°3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exercice de diction.
» [Article] De l’intérêt de l'exercice "double jeu"
» "COLD RESPONSE" : exercice de l'armée de Terre
» exercice corps pastel
» exercice du cycle 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum qui veut se faire une (petite) place au Soleil :: LES Z'ATELIERS (ici on bosse !! aucun flood merci !) :: Atelier d'écriture-
Sauter vers: